les eaux d’Annie

documentaire radiophonique, France Culture 2014

Enfanter, c’est traverser son propre enfantement, c’est accepter de mourir pour une nouvelle vie.

Annie se souvient. Pour son premier enfant, tout lui est revenu, violemment. Dans l’eau, elle se sent bien, elle sent son corps. Elle est devenue fière d’être une femme grâce à sa rencontre avec Max Ploquin, le militant de l’accouchement sans douleur.

Ses souvenirs remontent à la surface. De flots en flots, Annie a crée le groupe Bien-Naître avec quelques amis. Ils ont rêvé une maternité idéale et ils l’ont fait. De là est née la Maison de la Naissance de St-Sébastien-sur-Loire, désormais intégrée à la Clinique Jules Vernes (Nantes).

Aujourd’hui, Annie aide les femmes à vivre leur grossesse dans l’eau, à sentir leur corps et celui de leur enfant. Elle invite les hommes et les couples à s’immerger, à vivre ensemble cette aventure prénatale.

Dans ce documentaire, elle nous transmet cette expérience entre deux eaux, entre naissance et renaissance, sans peur et en confiance.

Merci :

A Annie ;
Aux femmes pleines de forces ;
Aux parents en devenir ;
Aux sages-femmes et aux puéricultrices à l’écoute. Parmi elles Marylène, Claire, Rozenn, Laurence, Isabelle ;
Aux équipes de la Maison de la Naissance de la Clinique Jules Verne
A l’association Bien-Naître ;
Et A l’équipe de la Clinique de Max Ploquin , à Châteauroux à Isabelle Ploquin , Roland Renard, Bruno Audousset, Sylvain Moro pour les archives originales de Max Ploquin. *

Producteur : Cendrine Robelin
Réalisateur : Christine Robert
Prise de son : François Rivalan
Sur les Docks /France Culture 2014